Quelle est la réglementation autour des trottinettes électriques ?

Rouler en trottinette électrique est une pratique assez courante. D’ailleurs, avec les innovations apportées par les fabricants, ces engins sont devenus plus que des amusements. De nos jours, les trottinettes électriques sont devenues un moyen de déplacement à part entière. De ce fait, une réglementation des trottinettes électriques a été instaurée. Quelle est la réglementation concernant les trottinettes électriques ?

Entrée des engins de déplacement personnel au Code de la route

Pratique et très écologique, l’emploi de la trottinette électrique s’est répandu depuis quelques années dans toutes les villes françaises. C’est dans cette optique que le Plan vélo national a été instauré. Annoncé le 23 octobre 2019 par la Ministre des transports, les engins de déplacements personnels, y compris les trottinettes électriques sont présents même dans le Code de la route. En somme, les mécaniques dites personnels englobent les gyropodes, les trottinettes, ainsi que d’autres méthodes de déplacements qu’ils soient motorisés ou non. Dans cette nouvelle réglementation des trottinettes électriques, il a été également mentionné que le nom de la trottinette électrique est devenu Engin de déplacement personnel motorisé ou EDPM.

Les lois régissant les trottinettes électriques

La trottinette électrique et ses semblables sont désormais des moyens de transports, ayant le même titre que le vélo. En d’autres termes, elle est régie par des droits et par des obligations. Selon la réglementation des trottinettes électriques établie depuis peu, la trottinette dépourvue d’un moteur est trop petite pour être qualifiée de véhicule. Ceci dit, cette dernière a le droit de rouler sur le trottoir, à condition qu’elle roule à la même vitesse qu’un piéton. Par ailleurs, dans les agglomérations, celui qui conduit une trottinette électrique se doit d’emprunter les pistes cyclables ou, dans le cas échéant des chaussées. Il faut savoir également que celle-ci n’est autorisé qu’aux enfants de plus de 12 ans. En outre, l’emploi des écouteurs et le transport de passagers sont strictement prohibés. Les règlements ne se cantonnent pas à ces quelques lignes. Il faut savoir, par exemple, qu’une trottinette électrique doit disposer d’un klaxon ainsi que de feux avant et évidemment, de feux arrière.

Quels sont les équipements obligatoires pour pouvoir rouler en toute tranquillité ?

Pour ne pas écoper d’une amende, il est essentiel de connaître la réglementation des trottinettes électriques avant de conduire sa trottinette électrique. Pour ce faire, il faut avoir sur soi un casque, des coudières et des genouillères afin de se protéger en cas de chute. Ensuite, il ne faut pas oublier de mettre un gilet fluorescent ou des bandes fluorescentes sur son sac à dos. Ce geste permet au conducteur d’être visible surtout la nuit.

En moyenne, quel est le prix d’une trottinette électrique ?
Tout savoir sur la vitesse d’une trottinette électrique